Ecoutez mon podcast ! 

Etre soi, oui mais à quel prix ?

Accomplissement

Janvier est bien connu pour être le mois des bonnes résolutions. Mais si, tout en haut de votre liste, vous inscriviez avant tout le reste : Etre moi !? Ne serait-ce pas la meilleure des résolutions que vous puissiez prendre ? Ce chemin, parfois de longue haleine, réserve bien des surprises. Quel en est d’ailleurs le prix à payer ? Cela implique-t-il nécessairement de perdre certaines choses au profit d’autres ?

Oser être soi-même

« Sois toi-même » semble faire partie des mots préférés de notre modernité. Les publicitaires ont d’ailleurs très bien compris l’impact d’une telle phrase pour faire vendre tel ou tel produit. Mais au-delà de l’aspect commercial, il est bien là question d’un impératif de notre société à aller audelà des normes, à s’affranchir du regard de l’autre pour s’assumer pleinement. Evidemment, si tout le monde y arrivait, nous nous en porterions mieux. Mais toute la difficulté est bien d’y parvenir. Montrer son vrai visage, quand depuis sa plus tendre enfance, on est incité à rentrer dans le rang et à faire comme tout le monde, demande foi en soi et persévérance. Mais s’il suffisait de remplacer cette lassitude de jouer un rôle auquel vous avez fini par vous identifier par un ressenti plus fort, plus … vrai ? Pouvez-vous vous remémorer un moment précis où vous éprouviez un bienêtre inouï à vous sentir en phase avec ce que vous osiez montrer de vous à l’extérieur ? Inoubliable, n’est-ce pas ? Alors pourquoi vivre cette sensation de façon éphémère quand il est à notre portée de la vivre chaque jour sans exception ?

Choisir son existence

En tant qu’humain, nous avons cette faculté d’évoluer sans limite. Pourquoi s’en priver ? Il suffit pour cela de s’armer de courage, de patience et d’espérance. Mais une fois que l’on s’engage dans cette voie, il est fondamental d’agir ou je dirais même, de laisser agir, en connaissance de cause.

Quand se fondre dans la masse signifie confort et réconfort, aller à contre-courant implique souvent des conséquences, comme le rappelle le Dalaï Lama dans ses dix-huit règles de vie : « Prenez-en compte que le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques ». Soit. Il ne faut pas s’arrêter là pour autant. Le monde a besoin de votre authenticité, et il ne revient qu’à vous seul de l’offrir aux autres, de respecter ce qui a besoin d’émerger en vous, d’exister à la première personne. Le prix de tout ça ? Explorer ses zones d’ombre, apprendre à surmonter les souffrances, ne pas se dissimuler, s’exprimer tel que l’on est, dans une acceptation inconditionnelle. Face à la vérité ne peut qu’apparaître la justesse. Dans votre profession, dans vos relations, dans votre rapport avec vous-même. Alors, n’hésitez plus, dépassez vos peurs, ne renoncez pas devant la montagne et visez loin, grand et haut. C’est votre être entier qui vous remerciera, et toute la vie en miroir. Ne vous comparez à personne, votre chemin ne ressemble à personne d’autre et le temps qu’il vous sera nécessaire n’a aucune importance. Quand vous serez en haut de la montagne, peu vous importera combien de temps il aura été nécessaire pour la gravir. Vous serez sain et sauf, et surtout, libre !

Vous qui me lisez, je vous souhaite sincèrement d’être votre meilleur compagnon de route et de vous lancer dans la grande aventure d’être soi en 2021. Et pour faire un premier pas concret, je vous encourage vivement à inscrire quelque part chez vous ou au bureau, en évidence, cette citation de Jean-Jacques Rousseau :

« Ce qui est important dans la vie, ce n’est pas d’être riche et d’être glorieux,
c’est d’être fidèle à soi-même, de vivre selon une certaine idée qu’on a ».


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.