Pour réussir vos transformations !

Etre senior.e en 2023 : interview avec Delphine Apiou, auteure de "Être une femme périmée, c'est pas si facile"


367 vues

Il n'est jamais trop tard pour se dire les choses. Jamais trop tard pour partager sa colère et son désarroi.

C'est à deux voix, celles de deux femmes qui ne mâchent pas leurs mots, que nous nous exprimons ici.

Delphine APIOU qui donne de la voix au travers de son récent ouvrage "Etre une femme périmée, tu sais, c’est pas si facile"  

Editions Denoel, qui y décrit un sujet tabou : l'invisibilité des femmes dites seniors en recherche d'emploi.

delphine apiou
isabelle deprez

Et moi-même Isabelle DEPREZ dans cette interview en réponse aux questionnements de Delphine.


Je travaille depuis 12 ans sur les biais liés au genre et toute forme de croyance qui limite le potentiel d'épanouissement de chacun.

Nous vivons  en ce moment précis des turbulences majeures, nous ne pouvions rester silencieuses. 

Dans mon livre, j’ai voulu faire part de ma colère sur la situation de l’emploi des séniors en France… partagez-vous ce triste constat ?

ID : Oui malheureusement, les séniors sont stigmatisés, exclus du marché du travail. Les chiffres en témoignent : le taux d’emploi hexagonal des 60-64 ans est parmi les plus faibles des pays de l’OCDE ; idem pour les 65-69 ans.
20 à 25% de la population de 60-61 ans est en grande difficulté et ne parvient pas à tenir sans casse la distance qui la relie à la retraite, avant même l’éventuelle réforme en discussion.

Cette exclusion est souvent justifiée par des raisons trop souvent fumeuses… ainsi on les dit trop chers, qu’ils ne sont pas adaptables, qu’ils tombent malades. Et pourquoi ne pas ajouter qu’ils sont laids, qu’ils ne sont pas présentables !

femme perimee

 

ID : Dans ce constat absurde, les femmes subissent un double stéréotype négatif. Il faudrait qu’elles restent en plus jeunes physiquement toute leur vie, tout en ayant plusieurs enfants, un travail, des passions, des parents à prendre en charge et le sourire aux lèvres même lorsqu’elles sont violentées…

Or, la vérité tient plutôt à l’employabilité d’une partie des séniors car l’accès à la formation n’a pas été une priorité ni dans les politiques publiques ni dans les entreprises.

On sait tous aussi que les politiques publiques ont favorisé les pré-retraites. Cela a forgé cette mentalité du « cinquantenaire sur le départ » qui en ont profité bien sûr.
Plus récemment ce sont les ruptures conventionnelles avec 3 années d’indemnisation qui ont enfoncé le clou.

Tout ceci a donné de la légitimité à nos croyances collectives sur l’employabilité médiocre des séniors en France.

Nous avons encore une croyance sur le jeunisme, il n’y a qu’à regarder la communication sur les start-up et autres licornes.
On se gargarise de croissance comme si la planète n’existait pas, on se délecte des influenceurs à deux balles. Une société du fake !
Et on n’est même pas foutu de tendre la main à ceux qui vont à la soupe populaire par notre incurie !

Pensez-vous que les choses puissent changer, évoluer ?

ID : Oui, 3 fois oui.
Quand un dispositif public est mis en place, bien souvent avec de bonnes raisons, les effets induits sont rarement réfléchis.
Nos politiques n’ont pas encore appris à raisonner de manière systémique, c’est-à-dire à modéliser les relations et interactions entre les composantes d’un système.

  • Mais on peut agir en créant UN CONTEXTE FAVORABLE.
  • Cela implique des ACTIONS SYSTEMIQUES pour créer ce contexte (comme pour l’égalité F-H) qui induisent DES CHANGEMENTS DE COMPORTEMENTS.
  • C’est un travail de LONGUE HALEINE qui ne rien ne doit au hasard….
  • Si tous les leviers ne sont pas ACTIONNES EN MEME TEMPS, tout s’écroule, et l’on renvoie alors à l’INDIVIDU le poids psychologique de l’échec, sans parler de l’exclusion sociale et économique qui va avec.

Faire reposer sur l’individu le poids des inactions passées et à venir, aussi bien politiques qu’en entreprise, c’est le RISQUE ACTUEL de la réforme des retraites en discussion.

storyboard mixité

A titre d'illustration de l'approche systémique

Exemple de l'une des actions possibles dans un dispositif systémique : Créer son storyboard de la mixité

Quelles seraient les pistes pour y parvenir ?

ID: Quand un problème est posé, il faut toujours être vigilant au CADRE dans lequel il est défini, puis regarder comment faire BOUGER LES COMPOSANTS du système, après avoir identifié les liens et interactions.

Aujourd’hui le cadre qui a été posé est l’équilibre budgétaire.
Mais c’est un peu comme dire, il va falloir partager le gâteau mais hors de question de se poser la question de la taille du gâteau, ni de la réalité du gâteau !
C’est exactement comme dans un grand nombre d’entreprises qui œuvrent en faveur de l’égalité salariale. A enveloppe d’augmentation salariale constante, comment diminuer les inégalités salariales ? Dans ce cadre, on se retrouve avec un système de vase communicant et effet induit immédiat :  une tension entre Femme et Homme.

Or en changeant de prisme, donc de cadre on peut changer les choses. 

Si l’on prend l’exemple des conseils d’administration majoritairement masculins… lorsqu’il a fallu respecter la parité, ils ont augmenté le nombre d’administrateurs bien souvent. Vous voyez bien que l’imagination peut faire des miracles lorsqu’il s’agit de ne pas brusquer !
 

En ce qui concerne les composants, actuellement le système joue en défaveur des séniors :

  • Les ruptures conventionnelles, notamment collectives, font porter le poids financier sur la collectivité, des transformations des entreprises
  • L’accès à la formation (CPF) qui pourrait être durci par une part à charge côté salarié. Même si je comprends l’intérêt de la responsabilisation individuelle, ce facteur ne serait pas sans conséquence.
  • La non valorisation de comportements vertueux côté entreprise et inversement la non pénalisation de celles qui font financer leurs restructurations par la collectivité.
    Bien sûr, l’index sénior pourrait être une piste, mais s’il est négocié dans tous ces détails, y compris ses modalités d’application et le suivi annuel et médiatisation des résultats, avant une éventuelle réforme des retraites. Au risque sinon que le levier de négociation devienne inexistant… Les paroles s’envolent, les actes restent.
  • La non transparence des pratiques gouvernementales qui contribuent à créer de la défiance. Les éléments de langage sont devenus des irritants majeurs.

Mais comment faire bouger les choses ?

ID : Personnellement je rêve d’un véritable leadership côté politique, qui est tout simplement indissociable d’un comportement de « trust builder ».

Les éléments de langage et la technique de la poussière sous le tapis, détruisent toute possibilité de mobilisation positive des citoyens.  

La confiance est au cœur de toute réforme, aujourd’hui elle est défaillante, terriblement absente.
Lorsque j’accompagne des projets de transformation en entreprise, c’est le socle sans lequel rien n’est possible.

Tenir dans la tempête ce n’est pas écraser les objections, ce n’est pas non plus uniquement la rationalité des actions même si elles sont pertinentes, c’est d’abord partager sa vision, celle d’un futur enthousiasmant. Sans cet élan vers demain, sans nourrir émotionnellement cette vision, aucune énergie n’est disponible pour la mettre en œuvre.

Une vision qui ne déclenche pas d'émotion ne va pas pouvoir bénéficier de l'énergie dont elle a besoin pour avancer.

Donc il y a de l’espoir ?

ID : Oui bien sûr, il n’est jamais trop tard pour comprendre, jamais trop tard pour apprendre à aimer.

 

Isabelle DEPREZ

Des questions ? Besoin d'un accompagnement ?


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

Formation : Mentorat en entreprise pour accélérer la mixité

07 Juin 2024

Pourquoi du mentorat spécifique pour booster la carrière des femmes en entreprise ?
Le mentorat est un complément utile et pertinent à la formation professi...

À la une

Formation : Déjouer les stéréotypes

24 Mai 2024

Un e-learning pour déjouer les stéréotypes F-H

Parce que vous nous sollicitez très souvent sur la thématique des stéréotypes de genre, nous  bâtissons actu...

À la une

Comment sensibiliser à l'égalité professionnelle et à la mixité hommes-femmes en entreprise

07 Mai 2024

Sensibiliser à la mixité est crucial
La sensibilisation à la mixité et à l'égalité professionnelle n'est pas juste une question de justice sociale ; elle es...

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.