+33 6 11 89 54 39

Experte en Transformation, Engagement & Performance

Les crises, signes de renaissance !

Les crises sont souvent redoutées, voire accusées de tous les maux. Pourtant, même si elles entraînent souvent confusion, souffrance et bouleversements, elles n’en sont pas moins révélatrices d’un système à changer. Pour du mieux. Faut-il encore faire preuve de courage, d’audace et d’agilité pour oser voir une lueur d’espoir quand tout autour de soi, on crie ô Désespoir.

Les crises collectives

Alors que certains ne voient dans les crises que des points négatifs, d’autres font un autre pari : celui d’une source de progrès dans laquelle puiser pour innover, créer, relever des défis. Crises politiques, sociales, économiques, familiales, l’histoire en est jalonnée. Il est d’autant plus complexe de s’extirper de ces phases de désordre que l’ambiance générale contamine parfois même le plus optimiste d’entre nous, tant la pensée collective influence l’individu. Mais notre espèce, dotée d’une pulsion de vie et d’une énergie farouche, est en capacité de rebondir malgré les semblants d’impasse. Le passé l’a souvent montré. Il ne s’agit bien évidemment pas de nier tout ce que les crises engendrent comme douleur quand on vit une perte d’emploi, quand il en découle une fragilisation du système bancaire et j’en passe, comme ce fut le cas après 2008. Mais comme le rappelle le sociologue Alain Touraine : « Le changement du monde n’est pas seulement création, progrès, il est d’abord et toujours décomposition ». Acculés à redéfinir en permanence les contours du réel, n’est-ce pas au fond la vraie vie ? Se retrouver face à ses plus grands démons et les affronter une bonne fois pour toutes est peut-être l’unique voie pour évoluer vers un mieux. Et à petite et grande échelle, nous sommes de toutes parts appelés à réinventer un nouveau monde. Ensemble. Faut-il encore y croire !

Les crises individuelles et existentielles

Qui n’a pas connu une crise plus ou moins prononcée dans son parcours de vie ? Si vous en avez traversé une, voire si vous êtes en plein dedans, n’est-ce pas l’occasion de réfléchir sur le sens des choses ? Qui dit crise dit changement de perception, remise à plat des repères qui entraîne souvent une tension nerveuse intense très inconfortable. Mais il s’agit alors de ne pas perdre de vue que le passage important dans lequel on a l’impression d’être coincé va permettre dans un second temps de s’adapter à une nouvelle situation. Nous avons les ressources pour remettre les compteurs à zéro, malgré parfois les apparences. Une multitude des possibles nous invite à goûter à de nouvelles expériences de vie, de nouveaux horizons plus cléments, pour accoucher d’un être unique, métamorphosé. C’est là que rentre en jeu le phénomène de la résilience que j’ai développé dans mon précédent billet. Dans ces phases délicates, prendre du recul avec un coach ou un thérapeute est souvent nécessaire pour ne pas se perdre dans la souffrance. Le professionnel permet de relativiser, de mettre en perspective des situations sur lesquelles celui qui consulte n’a plus de prise. Car ce n’est jamais simple de mourir, pour renaître. Nous sommes tous, pour la plupart, venus au monde à l’aide d’une sage-femme. La comparaison avec le métier de coach ou de thérapeute est intéressante : tous ces accompagnants viennent apporter de la sagesse à des moments précis de vie.

Je conclurais par ces mots du psychiatre Boris Cyrulnik : « La vie est folle, n’est-ce pas ? C’est pour ça qu’elle est passionnante. Imaginez que nous soyons équilibrés dans une existence paisible, il n’y aurait ni événement, ni crise, ni trauma à surmonter, de la routine uniquement, rien à mettre en mémoire : nous ne serions même pas capables de découvrir qui nous sommes. »

 

Envie de recevoir directement les prochains articles ? Inscrivez-vous à ma newsletter.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.