Le leadership : tout le monde est-il un leader sans le savoir?

Leadership

Le leadership. C’est un mot très répandu en entreprise, en politique, dans les réseaux. Mais au fond, que veut-il dire exactement ? Naît-on leader ou peut-on le devenir avec des techniques ? Avant de tenter de répondre à ces questions, rappelons que le leader est une personne qui a de l’influence sur un groupe, qui est capable de mobiliser et fédérer, de donner une direction claire pour mener à bien une action où tout le monde est gagnant. Je m’attache ici bien sûr aux aspects positifs du leadership, laissant de côté les exemples néfastes dont l’Histoire regorge.

Etre leader dans un monde imprévisible

Avec les événements tragiques de Bruxelles, plus que jamais nous avançons dans le brouillard. Et dans ces périodes de trouble et de doute, nous avons encore plus besoin de leaders pour tracer un chemin d’espoir. Nous aspirons à voir se démarquer des personnalités qui suscitent l’adhésion de façon naturelle. Mais ces dernières ne peuvent agir seules. Comme le dit Bill Gates avec raison, « lorsqu’on regarde en avant vers le siècle prochain, les leaders seront ceux qui donnent des pouvoirs aux autres ». Car un leader est avant tout un architecte du futur quand le manager est le metteur en scène. Il mobilise par le followership, a un destin lié à celui du groupe qu’il influence. Mais qu’en est-il avec les générations Y et Z, souvent exigeantes, créatives et innovantes, qui n’ont pas peur de contredire la hiérarchie si elles la jugent incompétente ? Le meneur d’hommes doit désormais trouver son propre style, devancer les attentes, innover, appréhender la globalité des évolutions tout en s’imprégnant de l’air du temps. « Un vrai leader n’a pas besoin de conduire. Il suffit qu’il montre le chemin » (Henry Miller). Et souvent, c’est le contexte qui lui permet de se révéler.

Le leadership en entreprise

L’entreprise est le lieu idéal pour celui qui se sent appelé à être un leader. Dans l’action, en plus de sa capacité à comprendre rapidement les enjeux, la personne qui donne le la est souvent amenée à faire preuve d’empathie, d’humilité, à se mettre au diapason de ses troupes (par l’écoute et l’observation) pour mieux se faire comprendre et respecter. Et quand les crises arrivent, ce sont alors d’autres atouts qui font la différence, basés sur une grande connaissance de soi avant tout et sur l’acceptation de sa propre vulnérabilité. Cela peut surprendre ! Et pourtant, c’est bien là le secret : quand un leader fait tomber le masque et se montre tout simplement humain, il créé alors l’adhésion. Sans pour autant descendre de son piédestal aux yeux des autres, il marque des points en avouant ses limites, qui décuplent ses capacités visionnaires. Ainsi, il peut se montrer au gré des circonstances soit collaboratif, soit participatif, soit directif, pour au final construire un consensus autour de lui, basé sur une intelligence collective.

Mais pour trouver les ressources en lui afin de répondre à toutes les sollicitations, le leader, souvent très exposé, doit être attentif à ses propres signaux en sortant régulièrement du rythme effréné, en s’appuyant sur un équilibre raison/intuition, en incarnant ce qu’il dit. Et surtout en aimant l’humain et sa complexité.

Le leadership en dehors de l’entreprise (ou de toute autre organisation)

Il serait faux de croire que chacun peut devenir un meneur. Et d’ailleurs personne n’est le leader de toute situation : le leadership est contextuel. Mais certaines situations peuvent nous amener contre toute attente à prendre les commandes avec brio. Dans tous les cas, ce sont les autres qui reconnaissent spontanément leur chef de file. Si vous ne vous reconnaissez pas en tant que tel, peu importe. L’essentiel est de suivre ses aspirations les plus profondes. Au travail, au sein de sa famille, dans un engagement associatif ou autre, de nombreuses possibilités s’offrent à chacun pour mettre en lumière ses talents. Je connais des personnes qui sont plutôt des team player dans leur travail où de nombreux défis sont à relever à n’importe quel poste et qui mènent la barque ailleurs, dans une association par exemple. Tout est possible, il suffit juste de le choisir, d’être en accord avec soi, d’être le leader de sa vie.

 

Isabelle Deprez


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.