Ecoutez mon podcast ! 

S’inspirer des start-ups pour innover dans sa vie

Talent

Et si vous décidiez de vivre votre vie selon vos propres règles, à la manière des start-ups ? En tirant le meilleur parti de cet état d’esprit propre aux entreprises innovantes ? Pour se donner les moyens d’une révolution intérieure, jetons un coup d’œil à un mode de fonctionnement qui casse les codes.

L’agilité au service de toutes les sphères de sa vie

La période de transition que nous connaissons actuellement ne nous éclaire pas beaucoup sur l’avenir. Mais si les repères bougent à tel point qu’on ne sait plus vers quoi se tourner, pas besoin pour autant de paniquer. Les crises sont parfois des opportunités inédites pour tout remettre à plat et repartir sur des bases saines. Du côté des entreprises, les codes changent avec la montée en puissance des start-ups qui montrent qu’un nouveau monde du travail est possible. Et ce qui marche pour les start-ups (qui ont su se pérenniser) peut fonctionner ailleurs. Le point de départ ? Commencer par accepter de changer son mindset. Comment ? En imaginant son cerveau tel un ordinateur dont les logiciels sont à renouveler. En remettant peut-être tout simplement de l’enthousiasme et de la créativité dans notre quotidien. Rappelez-vous de cette aptitude naturelle dans votre jeunesse, qui, avec le temps, a peut-être été mise de côté !

Et s’il s’agissait de faire renaître ce grain de folie qui permet de s’affranchir des limites imposées par les diktats de la société, de l’entreprise, de la famille normée ? La caractéristique d’une start-up est d’être un territoire instable. Soit. Mais les sables mouvants, s’ils créent des incertitudes et entraînent des inquiétudes, nous poussent aussi à sortir de notre zone de confort. Et quand on envisage l’adversité comme l’occasion de se révéler, l’inquiétude fait place à… l’audace.

Disrupter l’existant

L’audace est à l’opposé du statu quo. Ce puissant moteur permet d’oser, de se dire « pourquoi pas moi » à l’image de ces jeunes dirigeants qui ont tenté le tout pour le tout, sont tombés plus d’une fois parfois avant de se relever et de gagner. A votre tour, ne fuyez pas l’échec ! Personne n’avance dans sa vie sans avoir connu cette expérience si formatrice. Les fondateurs de Skype n’ont-ils pas essuyé vingt-six refus d’investisseurs avant de cartonner ? Parfois tu gagnes, parfois tu apprends. Dans tous les cas, allez puiser dans vos ressources, tant dans vos talents humains que technologiques. Et décidez de vivre votre vie selon vos propres règles. Gonflé ? Oui. Risqué ? Egalement. Impensable ? Rien n’est impensable si ce ne sont les limites de notre imagination. Rappelez- vous de temps en temps cette citation de George Bernard Shaw : « Vous voyez les choses et vous demandez Pourquoi ? Mais je rêve de choses qui n’existent pas encore et je demande, Pourquoi pas ? ».

Bannissez vos croyances en retrouvant une certaine forme de spontanéité. Je parie que votre énergie décuplera très vite. Et si vous en doutez ou rencontrez des résistances (ce qui est normal, l’évolution de votre état d’esprit peut prendre un peu de temps), faites-vous aider. Car sortir des sentiers battus peut faire naître un sentiment de solitude qu’il est bon de stopper net. Un professionnel (coach ou thérapeute) connaît la mécanique du cerveau et est formé pour vous permettre de vous aventurer vers demain.

Les bienfaits d’une routine quotidienne

Autant être en mode start-up peut désormais facilement s’envisager en entreprise (cf. « Start up attitude – Adoptez l’esprit start-up pour faire du business » par Adrien Tsagliotis), autant cela peut sembler abstrait dans sa vie personnelle. Mais il suffit parfois d’adopter quelques rituels. Ils font gagner du temps, ils cadrent et donnent lieu à des automatismes précieux pour libérer l’esprit. Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, porte tous les jours un t-shirt gris pour ne pas avoir à perdre de temps avec des considérations vestimentaires. D’autres se lèvent tôt pour méditer, écrire, faire du sport avant de commencer leur journée (cf. « The miracle morning » de Hal Elrod). A vous de trouver votre recette pour faire de la place dans votre tête. Pour être ensuite plus créatif et productif. Dans tous les cas, efforcez-vous d’utiliser des mots positifs pour décrire votre vie. Ils ont un impact certain sur les actions futures. Parce qu’ils déterminent justement ce fameux mindset.

Et surtout, bannissez « il faut », ce véritable poison qui tue l’innovation. « J’ai/nous avons besoin de » est souvent une bonne alternative qui n’enferme pas dans une obligation qui bloque toute initiative.

Signez un pacte avec vous-même en honorant votre évolution et votre aspiration au bonheur. Enfin, tentez, osez, embrassez les challenges. Vous risquez d’y prendre goût ! Et n’oubliez pas : « Plus grand est l’obstacle, et plus grande est la gloire de le surmonter » (Molière).


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.