+33 6 11 89 54 39

Experte en Transformation, Engagement & Performance

Comment préserver son feu sacré (même dans l’incertitude et le doute)

Le feu sacré ou feu ardent, plus communément appelé la passion, est souvent aussi puissant qu’éphémère. Pourtant, combien sont ceux qui, habités par leur « mission », restent malgré les années, les épreuves et les aléas de la vie, aussi engagés qu’au début. Les artistes en sont une parfaite illustration. Les dirigeants de certaines entreprises florissantes tout autant. Et partout, quel que soit le domaine d’activité, on trouve des individus qui ne laisseraient leur place pour rien au monde. Parce que, simplement, ils se sentent à leur place. Et si leur état d’esprit était à la portée de tous ?

« Un feu invisible me brûle, je n’en puis plus, et tout mon corps devient un brasier ardent ». Molière

Accueillir la passion

Le feu sacré ne se trouve pas au coin de la rue. Il s’invite souvent en soi sans prévenir. Soudain, une idée, une intuition se présente. Passagère, elle n’a que peu d’intérêt. Mais si elle revient inlassablement, à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit, il est sage de l’écouter. Elle a quelque chose à dire et il faudra peut-être la matérialiser. C’est l’écrivain Haruki Murakami qui, dans un de ses derniers essais, relate de quelle façon l’envie d’écrire un premier roman a surgi alors même qu’il dirigeait une boîte de jazz qui ne le prédestinait absolument pas à l’écriture. C’est Steve Job qui se passionnait pour l’informatique et inventa l’ordinateur personnel, ou encore Matthieu Beucher, fondateur de la start-up Klaxoon, qui, avec 4 000 euros d’économies, se dit qu’il manquait un outil agile, accessible à tous pour animer des réunions dans les meilleures conditions, sans perdre de temps. Avec des amis, il créa une entreprise aujourd’hui en plein boom. Beaucoup de jeunes rêvent de devenir influenceurs, à l’image de ceux et celles qu’ils suivent sur les réseaux sociaux, et de leur vie, en apparence, de rêve. Mais ils n’ont pas compris qu’on ne décide pas d’être influenceur, leader d’opinion ou toute personne qui rencontre le succès. C’est la passion qui le décide. Ensuite, la vision, aussi claire que possible, à court et moyen terme surtout, change la donne, concrétise l’idée et affirme une stratégie. Pas l’inverse.

« Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don. »
Albert Einstein

Bien se connaître avant tout

Le feu ardent, c’est exigeant. Cela nécessite un savoir-être particulier : persévérance, adaptation, bonne gestion du temps, confiance en soi, lucidité en toutes circonstances, patience. Celle liste à la Prévert est bien connue de tous ceux qui savent entretenir le feu sacré, même dans les moments où le navire tangue. Eh oui ! Aussi étonnante soit l’aventure dans laquelle on se trouve, il existe toujours des hauts et des bas. Le mental prend alors les rênes et fait toute la différence. Ensuite, bien s’entourer et faire adhérer les autres à sa cause est indispensable pour tenir sur la durée, pour savoir se renouveler et vivre dans le flow  aussi souvent que possible.
Dans son dernier ouvrage, l’Équation du miracle, Hal Elrod (auteur du fameux Miracle Morning), décrit la façon dont on peut atteindre les objectifs les plus ambitieux. Selon lui, tout repose sur la manière de conserver une foi inébranlable (autrement dit un feu sacré) et de fournir un effort extra-ordinaire. Pour avoir cette capacité à surmonter toute adversité, il est nécessaire d’avoir une conviction : celle de réussir, peu importe le temps nécessaire pour y parvenir. Cela devient possible quand on prend la ferme décision de rendre sourde cette petite voix intérieure négative qui a tendance à nous pourrir la vie.

Vous l’avez compris, croyez en vous, pour pouvoir vous aussi, à votre tour, entretenir le feu sacré, où que vous soyez. Repensez à ces notions qui nécessitent de revisiter parfois sa façon de penser, observez ceux qui vous inspirent. Et comme le dit si bien l’auteur Hal Elrod, « Maintenant, arrêtez de lire et commencez à créer ».

Isabelle DEPREZ


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.